Quelques mots sur moi...

Cher ami qui êtes en train de visiter cette page, soyez les bienvenus !

 

Mon nom est Géraldine. Je vis à Anneux, dans le Cambrésis et je suis ce que l'on appelle communément une magnétiseuse, ou énergéticienne, ou encore... barreuse de feu.

Je pratique le magnétisme à distance depuis 2003 et la lutte contre la douleur est devenue pour moi une sorte de sport.

Je ne suis pas maître reiki, je ne suis pas médecin, je ne suis pas une adepte du new-age, je ne suis pas une sainte ayant reçu les stigmates ou autres expériences mystiques de ce genre. Je ne suis pas sorcière ou magicienne non plus.

J'ai eu la chance de croiser la route d'une dame qui m'a soulagée d'une lombalgie alors que je devais attendre mon rendez-vous chez l'ostéopathe qui avait accepté de me recevoir en urgence...  trois jours plus tard ! 

C'est long trois jours quand on a mal...  et quand on doit se rendre au bureau, se tenir droite sur son siège, concentrée devant un ordinateur, faire bonne figure parce que vous êtes intérimaire et que vous remplacez quelqu'un qui est lui-même malade.

Quand cette dame m'a soulagée, de chez elle, le soir venu et que j'ai pu annuler mon rendez-vous d'urgence chez l'ostéopathe le lendemain matin, j'ai tenu à savoir si je pouvais apprendre à faire de même.

Apprendre la musique est à la portée de n'importe qui. Tout le monde n'est pas disposé à devenir musicien pour autant. Encore moins un virtuose. Il en est de même pour les soins énergétiques. Apprendre à soigner les douleurs par magnétisme (que ce soit par imposition des mains ou à distance) est à la portée de tout le monde. Obtenir des résultats, par contre, requiert des prédispositions et une sacrée dose de magnétisme personnel.  Il se fait que j'en ai beaucoup.

 

Depuis 2003, au hasard des rencontres, j'ai soulagé des arthrites, rages de dents, des migraines persistantes, des tendinites, des maux de ventre, des syndromes menstruels, des maux de dos, des maux d'oreilles, des maux de pieds, les brulures, les zonas, des maux de toutes sortes, mais aussi des blocages articulaires ou musculaires.  

Je n'avais jamais cherché à en faire profession jusqu'à présent parce que j'avais d'autres aspirations, mais les résultats spectaculaires que j'obtiens là où la médecine ou les anti-douleurs montrent leurs limites ont fini par me convaincre de consacrer une partie de mon temps à ceux que ce don pourra aider efficacement.

Moi jaune.jpg